Anniversary Song

6 Juillet 1947 Django Reinhardt (gtr),  Hubert Rostaing (cl), Joseph Reinhardt (gtr ryth),
André Jourdan (drms), Ladislas Czabanyck (bass)

Si la mélodie est une ancienne valse roumaine, composée en 1880 par Iovan Ivanovici sous le titre Flots du Danube, Django et son quintette l’enregistrent en 1947 probablement parce qu’ils ont entendu la version américanisée. En 1946, Al Jolson et Saul Chaplin ont écrit des paroles sur cette mélodie et l’ont rebaptisée Anniversary Song. Ce thème connaît une forte popularité et est jouée par de nombreux jazzmen en 1946-1947 (Dinah Shore, Artie Shaw, Glenn Miller, Frank Sinatra…)

Ce morceau illustre la belle entente musicale entre Rostaing et Django: Rostaing expose les deux A du thème que Django ponctue de quelques jolis accords bien placés; Django lance alors son solo sur le B puis enchaîne une grille. Une grille de chorus est accordé à Rostaing, soutenu encore par les accords de Django. Pour terminer, Django expose la première moitié du A, Rostaing bouchant les trous laissés par Django puis Rostaing prend la main pour terminer le A alors que Django invente un contre-chant.

Samy Daussat a effectué le relevé complet de la partie de Django. Suivant l’exemple j’ai transcrit la partie complète de Rostaing. Vous avez donc deux pdf distincts.

Tablature complète

Anniversary Song – Tablature

Pour les guitaristes

Grille en Canniversarysonggrillec

par Ben Givan & Pierre Nauleau

Django part – Partition en C

Rostaing part – Partition en C

Pour les clarinettistes

Grille en Bbanniversarysonggrillebb

par Ben Givan & Pierre Nauleau

Django part – Partition en Bb

Rostaing part – Partition en Bb

Paroles (S. Chaplin/A. Jolson)

How we danced on the night
We were wed
We vowed our true love
Though a word wasn’t said.

The world was in bloom
There were stars in the sky
Except for the few
That were there in your eyes

Dear as I held you
Close in my arms
Angels were singing a hymn to your charms
Two hearts gently beating
Murmuring low
Darling I love you so

The night seemed to fade
In the blossoming dawn
The sun shone anew
But the dance lingered on.

Could we but recall
That sweet moment sublime
We find that our love
Is unaltered by time.

Play along

Par Nuages de Swing, www.nuagesdeswing.com

NB. Le play along proposé par Nuages de Swing suit une structure AABB et non une structure AAB comme la version de Django.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s