Emmanuel Soudieux

Né à Liège en 1919, mort en 2006

Emmanuel Soudieux a commencé à travailler avec Django en 1938, avec le Quintette du Hot Club de France. Django fera ensuite appel à lui pour son nouveau Quintette avec clarinette, à partir de 1941. Django appréciait particulièrement le jeu de Soudieux et le complimentait même parfois (ce qui était rare de la part de Django, surtout envers un bassiste!). Soudieux a également participé aux enregistrements de Joseph Reinhardt de 1943. Après 1947, il ne joue plus avec Django. Il fait partie du groupe de Jack Diéval, il accompagne Yves Montand avec Rostaing et Crolla. Après la mort de Django, on peut le voir dans le film hommage à Django de Paul Paviot. Il accompagne le quartette d’Eugène Vées, comme sur le morceau Songe d’automne où on peut entendre un solo de basse à l’archet.

D’après Fred Sharp qui a rencontré en 1976 les “collègues” de Django, Emmanuel Soudieux est un type joyeux, bon vivant, le prototype du Français comme l’imagine les Américains. A cette époque, il possède un magasin de réparation de radio et télévision et ne joue presque plus de musique.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s