André Jourdan

André Jourdan est né en 1920 à Valenciennes. A la fin des années 30, il rencontre un autre jeune musicien, amateur de jazz: le pianiste Jack Diéval. Ensemble ils tournent dans les restaurants du Nord (Valenciennes, Lille). A cause de la guerre, ils se retrouvent séparés. On retrouve André Jourdan à Paris en 1941 où il accompagne le pianiste Charlie Lewis sur un medley de chansons de Charles Trénet. En 1942, il est recruté par Django pour remplacer Pierre Fouad qui l’a laissé tomber. En 1943, il accompagne Gus Viseur pour une série d’enregistrements à Bruxelles. Viseur lui dédie même une composition Jourdan Stomp où le batteur est particulièrement mis en valeur. De 1947 à 1949, on le trouve dans l’orchestre d’Aimé Barelli. En janvier 1955, il intègre l’orchestre de Jacques Hélian qui le considère comme le meilleur batteur français. Mais des problèmes psychologiques font que cela ne se passe pas bien. Quelques années plus tard, lors d’une tournée à Madrid avec l’orchestre de Bernard Hilda, André Jourdan se jette par la fenêtre de son hôtel.

MatchFootAndreJourdan-GerardLevecque

Avignon, 1954 – Equipe de foot de l’orchestre Jacques Hélian Debout: V. Casino, H. Tallourd, G. Destanque, R. Dubresson, J. Robin, A. Jourdan, P. Brun, G. Levecque Assis: Patoum, J. Morales, M. Thomas, G. Grenu, G. Blanc

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s