Crépuscule

11 Septembre 1941 Django Reinhardt (gtr), Hubert Rostaing (cl), Eugène Vées (gtr ryth), Pierre Fouad (drms), Emmanuel Soudieux (bass)

Cette mélodie n’est pas souvent jouée en jazz manouche. Pourtant, elle a dû avoir un certain succès à l’époque puisque des paroles ont été ajoutées pour en faire une chanson populaire, chantée par Lys Gauty en 1943. On peut également entendre une jolie version sur le CD Manouche Partie de Jo Privat.

Après une introduction à la clarinette, Django expose le thème assez sobrement. La clarinette improvise sur une grille, avec beaucoup de stop chorus à la rythmique. Rostaing reprend le motif d’introduction pour conclure.

Tablature complète

Tablature – Crépuscule

Pour les guitaristes

Grille en CCrepuscule

Partition en C par Pierre Nauleau

Pour les clarinettistes

Grille en BbCrepusculeBb

Partition en Bb par Pierre Nauleau

Paroles (de F. Blanche)

Crépuscule par Lys Gauty

Crépuscule1.JPG

C’est le soir, mon amour
Lentement dans le brouillard s’éteint le jour
C’est le soir, et partout
Mon regard cherche à revoir un peu de nous.
Dans le vent s’est glissé
Comme un chant lointain, presqu’effacé tout le passé.
Et j’attends, chaque jour
Plein d’espoir, le bel instant de ton retour

Quand la brume,
Comme un manteau s’abat
Sur les champs où les ombres traînent
Quand s’allument
Les premiers feux là-bas
Je t’attends
Toi que j’aime

Play along

Par Nuages de Swing, www.nuagesdeswing.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s